Avez-vous un projet concret ?

Les assurances verrouillées

Les marges des banques sur l’assurance sont passées de 40% en moyenne en 2007 à 46% en 2013.

Trois ans après l’entrée en vigueur de la loi Lagarde censée ouvrir une concurrence lors de la souscription d’une assurance-emprunteur, l’association de consommateurs UFC-Que-Choisir estime que les tarifs n’ont pas baissé et que rien n’a changé.

Lors de la souscription d’un crédit immobilier, l’emprunteur à l’obligation de contracter une assurance. Ce qu’il ne sait peut-être pas en revanche, c’est que, depuis 2009, cette assurance peut être contractée librement auprès de sa banque bien sûr, mais aussi de n’importe quelle compagnie d’assurance. Comme une assurance classique en somme. Dans la pratique pourtant, les banques continuent largement d’associer automatiquement prêt et assurance, et trois acteurs (Crédit Agricole Assurance, BNP Paribas et Cardif) se partagent plus de la moitié du marché.

contrat-pret

Pire même, selon l’association, la part des assureurs non bancaires a diminué entre fin 2009 et juin 2011, passant de 20% à 14%. Dans le même temps, les tarifs ont augmentée et le coût de l’assurance-emprunteur représente désormais 25% du coût total du crédit contre 19% en 2008.

Les banques contournent la loi

Certes, il y a eu une baisse des taux d’intérêt, mais cela n’explique pas tout. Un test lancé en Juillet par l’association UFC-Que-Choisir montre que 73% des 105 répondants ont été confrontés à un chantage tarifaire (augmentation du taux du crédit, frais prohibitifs en cas de délégation) pour les dissuader ou les empêcher de faire jouer la concurrence. Le texte a pourtant prévu des garde-fous : les banques n’ont pas le droit d’augmenter le taux d’intérêt du crédit immobilier si l’emprunteur décide de souscrire une assurance auprès d’un autre organisme.

chantage-tarifaire

Mais les banques exploitent les imperfections de la loi pour obliger les emprunteurs à souscrire leur assurance. C’est pourquoi nous espérons que le projet de loi consommation, dont l’examen doit reprendre à la rentrée, inclura un droit à résiliation annuelle de l’assurance-emprunteur qui permettrait d’éviter notamment le chantage au taux.

Avez-vous déjà été dans cette situation ?

Triple-E : le plus grand port-containers du monde
Coach déco, architecte ou décorateur : qui privilégier ?
Les assurances verrouillées | Maison Container

© 2017 Ma Maison Container. Tous droits réservés. - Site déclaré à la CNIL (n° 1617953)

Pin It on Pinterest